mardi 19 mars 2013

« Les nouveaux ERATOSTHENE : Mesurons la Terre »



Dans un souci de promotion de la discipline mathématique et de la voie professionnelle, et dans l’esprit de la manifestation nationale « la semaine des mathématiques », un travail collaboratif a été envisagé entre deux E.P.L.E des académies de Lille et Toulouse afin de déterminer, en s’inspirant largement de la démarche d’Eratosthène, une approximation de la circonférence de la Terre.


Pour ce projet l’E.P.L.E Louis RASCOL à ALBI est associé à l’E.P.L.E Bernard Chochoy à LUMBRES, tout simplement parce que ces deux établissements sont pratiquement sur le même méridien.

Dans chaque établissement un professeur responsable du projet, ainsi qu’un groupe d’apprenants engagés dans un cursus de formation de la voie professionnelle ont été identifiés.

Un scénario a été défini avec les élèves et nous nous sommes rendus compte qu’il faudrait :
  • connaître la distance entre les deux établissements , à partir des coordonnées GPS par exemple
  • choisir un objet dont on connaît la hauteur pour pouvoir ensuite mesurer l’ombre portée au sol
  • effectuer la mesure de cette ombre portée le même jour et à la même heure dans chacun des établissements
  • calculer la circonférence de la Terre à partir des mesures effectuées.

Pour plus de facilités, nous avons choisi le bâtiment B et un poteau de volley en face de ce bâtiment.

Le lundi 18 février 2013, nous avons profité d’un jour de grand soleil pour nous entraîner.

Le lundi 18 mars, les professeurs de l’E.P.L.E Bernard Chochoy à LUMBRES devaient présenter le résultat de leurs travaux au Recteur de l’académie de Lille et effectuer dans le même temps des mesures avec ceux d’ALBI mais la pluie s’est invitée à la journée et les mesures n’ont pu être faites.

L’équipe d’ALBI a produit un petit film , celle de LUMBRES , un diaporama mais ce que nous garderons surtout c’est le plaisir d’avoir échangé et travaillé autour d’un projet commun ; il a même été envisagé une fois que la semaine des mathématiques sera passée de faire de nouvelles mesures quand le soleil sera plus présent et éventuellement de reconduire ce projet l’année prochaine. M. Azalbert


Film du projet:


Aucun commentaire:

Publier un commentaire