mardi 13 octobre 2015

Le témoignage d'André Batignes, resté fidèle à Rascol



Après avoir été professeur technique au lycée Rascol de 1970 à 1977 en section BTS, suivi de 10 ans en tant que chef de travaux, André Batignes a quitté Albi pour être proviseur à la tête de deux grands établissements à Quimper et à Pau. Aujourd'hui, il reste néanmoins fidèle à Rascol, qui est pour lui, un établissement exceptionnel. Voici son témoignage.


"Témoignage sur un riche vécu professionnel !


De retour sur Albi après un périple dans l’hexagone, je m’autorise à livrer mes états d’âme au terme d’une carrière enseignante que je considère bien remplie !
Professeur technique au lycée Rascol en sections de BTS de 1970 à 1977, suivi de dix années en qualité de Chef de travaux au service des élèves de ce même lycée, et ce avant de m’engager dans la fonction de proviseur de lycée général et technologique. J’ai exercé cette nouvelle mission à la tête de deux grands établissements  durant 15  années scolaires jusqu’à mon départ à la retraite à soixante ans. (Lycée Y. Thépot à Quimper – 29000-, puis lycée Saint-Cricq à Pau -64000-)
La boucle étant bouclée, nous avons décidé avec mon épouse de revenir nous installer à Albi proche de notre terroir d’origine pour y vivre notre dernière ligne droite …
Ce que je tiens à dire ici aux anciens de Rascol, ainsi qu’aux jeunes et à leurs familles - compte-tenu de mon passé professionnel et de ma longue expérience – que cet établissement est exceptionnel !
En effet, sur les cinq lycées de structure assez semblable, où j’ai exercé durant mes 38 années de carrière, Rascol est de loin celui que je considère le meilleur en beaucoup de points. Sans les développer tous dans le détail, je tiens toutefois à en citer deux qui m’ont paru essentiels :
  • Le très bon niveau des formations dispensées – notamment pour les BTS industriels – qui ont toujours été en prise directe avec les réalités industrielles et économiques du monde des entreprises de la grande région.
  • Le bon esprit et le climat agréable qui régnait dans l’établissement et singulièrement au sein des équipes pédagogiques, toujours disposées à entreprendre et à innover pour contribuer à la meilleure réussite possible des élèves dont elles avaient la charge.

Avec le recul, je puis dire et affirmer - sans flagornerie -  que si le temps et les générations d’enseignants et de responsables du lycée passent, le bon esprit et le rayonnement de l’établissement Rascol restent et perdurent !
Dans la mesure de mes possibilités et de l’accord des animateurs de l’amicale des anciens, c’est avec grand plaisir que je vais adhérer à l’amicale afin de soutenir cet excellent lycée qui le mérite et cela me tient à cœur.

André Batignes"


Riche de tout ce vécu, André Batignes a choisi également d'écrire un livre sur son expérience et son point de vue sur le système scolaire actuel. 


Afficher l'image d'origine



Tout le monde s’accorde pour reconnaître que le système scolaire ne fonctionne pas bien tel qu’il se reproduit depuis des décennies !... André Batignes professeur puis proviseur, dénonce les dysfonctionnements qu’il a identifiés, puis propose des remédiations de " bon sens", qui pourraient améliorer la prise en charge de tous les élèves afin qu’ils réussissent.



« Pour des raisons de conservatisme, de corporatisme et d’absence de courage politique, notre système éducatif ne parvient pas à se remettre suffisamment en cause afin de permettre la réussite scolaire du plus grand nombre de nos jeunes. Ayant passé trente-huit années dans l’enseignement, j’ai été à la fois un acteur direct et un témoin privilégié de tout cela. N’étant plus tenu à un devoir de réserve (quinze ans en tant que proviseur), j'ai décidé de dénoncer bien des dysfonctionnements et surtout de faire des propositions constructives (travail en équipes sur thèmes fédérateurs), afin d'intéresser tous les élèves ! »
Titre de l’ouvrage : Fini les cancres avec une école pour tous, aux éditions EDILIVRE, disponible à la librairie Transparence, rue Timbal à Albi

Aucun commentaire:

Publier un commentaire