mercredi 23 mai 2012

« L’oreille en 4 »

Le projet intitulé « L’oreille en 4 » réalisé en 2012 avec des élèves de 1ère Bac Pro Electrotechnique a été mis en place par Mme Folch et conduit avec plusieurs professeurs du lycée professionnel.

Il s’agissait de concevoir et de réaliser des machines sonores, avec du matériel de récupération et de les mettre en mouvement avec des petits moteurs pilotables par ordinateur via un logiciel d’écriture.

Une subvention par le dispositif Projets d’Avenir de la région Midi Pyrénées a été allouée.
En étoffant le projet dont l’objectif était de faire découvrir aux élèves qu’un savoir technique peut déboucher sur la création artistique, de valoriser les apprentissages dans un contexte autre qu’industriel, de les sensibiliser à l’importance de l’audition, à sa fragilité et à l’expression artistique contemporaine : musique, arts plastiques, écriture poétique et littéraire.

Pour construire les machines sonores les élèves, aidés par l’artiste Basile Robert, ont d'abord mené une recherche sur les matériaux de récupération et les dispositifs ; ils ont commencé à esquisser des projets, à expérimenter des comportements, des mouvements de façon à créer des phénomènes sonores pertinents.
Par binôme, ils ont réalisé une dizaine de machines sonores et visuelles permettant de faire une sorte de synthétiseur mécanique. Leurs mouvements sont gérés grâce à des moteurs électriques pilotés par ordinateur, ce qui a permis l’application des apprentissages sur les contacteurs, interrupteurs, gradateurs, capteurs, détecteurs au service de toutes les fonctions nécessaires à leur fonctionnement.

Les machines sonores ont été analysées dans le souci d'améliorer leurs performances sonores et musicales. Leurs comportements ont été décrits du point de vue de ce qui "est vu" et du "point d'écoute" possible. Des textes de présentation ont été écrits pour chaque machine par les élèves. Chaque groupe a composé des séquences sonores automatisées. Ce dispositif a permis d'appliquer la commande informatique en réseau via ethernet pour le pilotage des moteurs et comportements des machines sonores.

Au Lycée Rascol les machines sonores ont été présentées, le 23 mai 2012, à l’ensemble de la communauté scolaire, devant la presse et des invités.
Le lendemain le 24 mai, les élèves ont présenté leurs machines sonores pour le « Festiv’ » au Zénith de Toulouse.

Une photographe toulousaine, Claire Hugonnet, lauréate du concours Manifesto, a couvert le déroulement du projet. Son travail a accompagné toutes les présentations ; il consiste à un tirage sur des bâches de portraits des élèves et de leurs réalisations. De même, les textes des élèves sont présentés avec les machines.

Dans l’objectif de continuer à faire vivre ces machines sonores, une présentation a eu lieu du 11 mars au 17 avril 2013 à la MJC d’Albi, dans le cadre de la Semaine du Son, des Journées Electriques et de la semaine des Arts du Lycée Rascol.

Les albums photos:
2012 Oreille en 4 Ateliers de travail
2012 Oreille en 4 Exposition
2012_05 Oreille en 4 Vernissage Rascol
2012_05 Oreille en 4 Festiv' Zénith Toulouse

Aucun commentaire:

Publier un commentaire